Ce challenge est porté par :

Attentes principales

La logistique constitue un enjeu stratégique pour la structuration de la filière de réemploi des contenants en verre de Consign’Up. L’espace de stockage nécessaire des contenants consignés sur les points de collecte, chez les producteurs / embouteilleurs et dans le réseau de distribution, est variable et souvent restreint. La disponibilité de l’espace de stockage va induire une fréquence de collecte sur les différents points de collecte.
Les flux logistiques constituent une part importante dans la structure de coûts de l’activité. Ils peuvent aussi impactés négativement les bénéfices environnementaux recherchés.
Consign’Up souhaite disposer d’un outil de gestion des flux qui permet l’optimisation du transport et du stockage des contenants consignés afin de supporter une montée en charge des volumes.

Description détaillée

Espace de stockage
• Les points de collecte sont équipés de contenants de récupération des bouteilles consignées. Ces contenants sont adaptés selon l’espace de stockage disponible : palox grillagé d’une contenance allant jusqu’à 600 bouteilles ou casier plastique d’une contenance de 12 bouteilles.
• Le nombre de contenants mis à disposition du point de collecte dépend du taux de retour des bouteilles consignées et d’une fréquence idéale de collecte.
• Les bouteilles consignées sont triées par format avant d’être lavées. Le tri est opéré idéalement sur le point de collecte et induit un contenant de collecte par format de bouteilles (différent selon les segments de boisson). Plus il y a de formats, plus l’espace de stockage doit être important.

Transport
• Collecte chez les distributeurs vers stockage intermédiaire
o Aujourd’hui nous sollicitons les producteurs/embouteilleurs pour la récupération des bouteilles consignées dans leur réseau de distribution en logistique inverse : lors d’une tournée de livraison, ils récupèrent les bouteilles consignées retournées par les consommateurs. Or la logistique est une contrainte pour les producteurs. La logistique inverse constitue un frein à l’adoption de la consigne par de futurs partenaires.
o Afin de déployer la collecte sur tout le périmètre de 100km autour de Toulouse, nous souhaitons identifier des flux à mutualiser et des partenaires logistiques pour intervenir sur l’enlèvement des bouteilles consignées (en relais des producteurs) et la mise en place de points de massification de stockage.
o Une partie du réseau de collecte est pris en charge par un prestataire logistique pour l’enlèvement des casiers. Le lancement et suivi des chantiers d’enlèvement doit être fluide et transparent pour garantir un niveau de service.

• Collecte chez les producteurs/embouteilleurs vers stockage intermédiaire
o En logistique inverse avec des fournisseurs de matière première aux producteurs/embouteilleurs pour la récupération de palox.
o En prestation de service (besoin de visibilité et garantie de service)

Système de suivi
La collecte auprès des différents acteurs a démarré en Septembre. Les flux et les stocks sont gérés via un outil tableur. Avec la montée en charge, il sera nécessaire de disposer d’un outil de gestion informatisé de type ERP pour gérer la collecte amont (avant le lavage) puis des commandes et livraisons de bouteilles lavées revendues aux producteurs/embouteilleurs.

Contexte

Consign’Up propose un service de collecte, lavage et revente de bouteilles consignées utilisées pour le conditionnement du vin, de la bière et des jus de fruits sur un périmètre de 100km autour de Toulouse.

Après une expérimentation de 3 mois en 2019, la collecte des contenants consignés (bouteilles en verre) est opérationnelle depuis septembre 2020 dans un réseau de 10 producteurs et 30 distributeurs.
Les flux concernés sont multiples :
• des producteurs vers leurs points de distribution (GMS, CHR, épiceries indé, AMAP, etc..) : livraison de bouteilles pleines
• des points de vente/collecte vers stockage intermédiaire/centre de lavage : collecte/enlèvement de bouteilles sales
• du centre de lavage vers les producteurs : livraison de bouteilles propres

Le réseau actuel comprend :
• 10 producteurs (points de collecte de contenants sales)
• 30 distributeurs (points de livraison de contenants pleins et points de collecte contenants sales)
• 4 acteurs opérationnels de la logistique intervenant sur la collecte de contenants sales
• 1 lieu de stockage intermédiaire
A ce jour, le volume collecté représente 60k bouteilles. Le lavage est réalisé chez un prestataire situé à Bordeaux. L’objectif du projet est d’internaliser le lavage par l’installation d’une station de lavage en région toulousaine en 2021.
Afin d’atteindre l’équilibre économique, le volume annuel à laver représente 1 million de bouteilles.
Les enjeux de volumes impliquent l’intégration d’une soixantaine de producteurs/embouteilleurs et de près de 200 points de vente/collecte.
Aujourd’hui implanté sur la métropole toulousaine, Consign’Up souhaite mailler l’ensemble du périmètre avec des points de collecte sur les zones de densité urbaine dans un rayon de 100km autour de Toulouse.
Les enjeux se situent sur la mutualisation des flux pour atteindre les objectifs environnementaux et économiques.
Consign’Up est membre du Réseau Consigne, association nationale qui fédère les projets de réemploi des contenants en verre en France. Il existe de nombreuses initiatives similaires sur d’autres territoires confrontées aux mêmes problématiques. Un outil de gestion spécifique à la consigne pourra intéresser les structures similaires.

Principaux verrous

• Espace de stockage
• Formats de bouteilles et le tri nécessaire
• Traçabilité des stocks et des flux
• Contraintes logistiques portées par les producteurs en partie sur de la logistique inverse (rend difficile l’adoption de la consigne)

Les ressources mobilisées

2 ETP
1 espace de stockage

ThèmeConcernéCommentaire
Planning de production et gestion des ressourcesConcerné En réflexion

à l'étude

Prise de commande et gestion de l’offreConcerné En réflexion

à l'étude pour être opérationnel fin 2020

Gestion de la production de stocksPas concerné
TraçabilitéConcerné En réflexion

Besoin de tracer les bouteilles aux différentes étapes de la filière.

Transport et DistributionConcerné En réflexion

En structuration avec les premiers participants de la consigne (producteurs & distributeurs)

Livraisons/Litiges
et retours
Concerné En réflexion

à l'étude pour être opérationnel fin 2020

Evaluation de la performance du système (éco, enviro, socio)Concerné Projet en cours

Indicateurs connus et étude d'impact prévue sur le dernier trimestre 2020

Catégories : Non classé

5 commentaires

Mathilde Cadene · 9 octobre 2020 à 16 h 46 min

Bonjour,

Je vous propose de découvrir l’outil HIGHWAY de l’entreprise SmartMonkey : https://smartmonkey.io

Jeune entreprise espagnole basée à Barcelone, leur solution d’organisation des points de collecte / livraison est très simple à utiliser et à la fois très performante puisqu’elle peut être utilisée seule ou intégrée à différents logiciels de gestion de l’activité.
C’est aussi une des plateformes les plus économique du marché à l’heure actuelle.

Brièvement, Highway utilise la géolocalisation, permettant :
1 – le classement des points de collecte / livraison dans un ordre optimum pour la réduction du nombre de km parcourus
2 – la création d’une route optimale / véhicule
3 – l’intégration si nécessaire dans une même route de points de collecte et de livraison
4 – le partage facile de la route avec le chauffeur via un lien sur lequel il marquera les points réalisés au fur et à mesure
5 – le suivi en direct de l’avancée de chaque route
6 – la modification si nécessaire d’une route durant sa réalisation
7 – la création de rapports détaillés sur chaque route
8 – la réduction du temps de planification

Leur plateforme n’est qu’en anglais et en espagnol pour le moment mais ils ont le projet de la lancer en français dans les prochains mois.
Leur attention commerciale et technique (anglais et espagnole) est excellente et elle est aussi possible en français au besoin (je travaille avec eux de manière occasionnelle, et peux vous accompagner dans vos échanges éventuels avec eux).

N’hésitez pas à visiter leur page internet et à me faire part de toutes vos questions sur ce forum, de manière à ce que la conversation soit visible par tous les utilisateurs intéressés.

Restant à votre disposition,

Mathilde Cadene

simonflutilliant · 9 octobre 2020 à 16 h 47 min

Bonjour,
Disposez vous déjà aujourd’hui d’une vision ‘temp-réel’ sur les niveaux d’utilisation des différents espaces de stockage, ainsi que sur les différents types de flux ?
Nous avons accompagné quelques organisations en amont de ces projets pour leur apporter une vision claire des données qui étaient en leur possession, ce qui leur a ‘ouvert les yeux’ sur l’approche qu’ils souhaitaient mettre en place ensuite.
Le projet est très intéressant et très complet, et il devra probablement se séparer en plusieurs axes … La partie qui concerne la restitution et visibilité des Data présentes dans le système est la partie sur laquelle nous pourrons apporter notre expertise !
Simon.

    Caroline Pillore · 9 octobre 2020 à 16 h 47 min

    Bonjour,
    Merci pour votre question.
    A ce jour les outils utilisés relèvent du tableur Excel et du déclaratif (par mail ou réponse à formulaire) pour la visibilité des niveaux de stock sur les différents points de collecte. Donc aucune visibilité en “temps réel” pour le moment.
    Caroline

      simonflutilliant · 13 octobre 2020 à 17 h 39 min

      Merci pour ce retour qui confirme mon premier sentiment !
      Il me semble que votre projets pourrait se décomposer en plusieurs parties :
      – Récupérer les données des sites de consigne => Outil de saisie d’information
      – Strucutration des données issues des différents sites => Structuration de la donnée, visualisation pour connaitre les états de stocks actuels et passés, puis petit à petit évoluer vers des approches plus intelligentes permettant d’anticiper des passages de collecte (machine learning)
      – Optimisation des tournées => Outil spécifique pour optimier les tournées le cas échéant

      Il me semble qu’à ce stade une session d’échange plus complète sur l’état actuel du système, les attentes, et les possibilités, serait très intéressant … A votre disposition pour organiser cet échange !

COOP MIL · 28 janvier 2021 à 9 h 03 min

Bonjour,

Nous travaillons avec d’autres acteurs à la création d’une coopérative (modèle SCIC) producteurs/métiers de bouche en Occitanie.
Nous aimerions rassembler plusieurs acteurs ESS de service auprès des restaurateurs / métiers de bouche sur un même lieu. Cela permettrait de mettre en commun un certain nombre de savoir-faire, réseaux et équipements.

Pourrions-nous nous rencontrer prochainement ?

Voici mes coordonnées :

s.cassaing@outlook.fr
0760847824

Bien à vous,

Stéphane

Laisser un commentaire

Avatar placeholder